Sous le soleil…

Si la fin de l’année a été ponctuée par les élections régionales, elle a été pour moi l’opportunité de me confronter enfin à la Frenchtech de la côte d’Azur. Depuis notre arrivée depuis presque 6 mois, nous nous sommes rendu compte que le Sud était loin de l’image d’Epinal que l’on pouvait s’en faire. Prenons un exemple simple : se garer en ville. Pour Cannes, il y a le service Whoosh qui vous permet de payer votre parking via votre mobile après avoir géolocaliser votre horodateur. Simple et très efficace ! Pour Nice, et afin de remédier au problème, la Ville fait appel aux nouvelles technologies en lançant un système nommé Nice Park qui combine des horodateurs communicants de nouvelle génération, des capteurs de stationnement dans la chaussée et une appli pour smartphones. En pratique : les capteurs indiquent en temps réel les places libres via l’appli Nice City Pass, l’utilisateur va se garer à l’un des endroits indiqués (en espérant être le premier sur le coup) et paye sans contact avec son mobile à l’horodateur. L’appli peut même vous rappeler où est garée votre voiture et combien de temps il vous reste à l’horodateur.

Et puis il y a le Networking! Il vous faut comprendre une chose : ici utiliser son réseau est une pratique courante qui nécessite une attention toute particulière. Autrement dit, l’adage le plus rependu est : « montre-moi ton réseau, je te dirais qui tu es ! » J’ai donc renoué avec l’ OCC (Open Coffee pour les intimes), mais celui de Nice cette fois, qui se tient tous les premiers vendredi du mois. Mon premier OCC m’a donc permis de revoir la pétillante Sophie Gironi qui présidait cette session, et de me remettre un peu dans le bain avant les fêtes. J’ai également rencontré Christophe Perez de Team Côte d’Azur qui m’a fait l’inventaire rapide mais exhaustif de l’écosystème dynamique de la région.

Et puis il y a les petites pépites ! Tout d’abord, le service gpaltemps qui vous permet de trouver une bonne âme (moyennant quelques euros) pour vous aider dans votre quotidien. Pour moi c’était changer mes plaquettes de frein. Coût de l’opération 18€ pour les plaquettes sur Oscaro et 30€ de gpaltemps. Je vous invite à comparer avec les enseignes traditionnelles. Et puis il y a Belinked un nouveau service que vous découvrirez bientôt et qui vous permettra de trouver la perle rare au sein de votre réseau.

Bref, une fin d’année sous le signe de la Frenchtech. Alors si vous n’êtes pas convaincu qu’il faut venir dans le sud, laissez-moi vous donner un dernier argument, celui qui prime par-dessus tout, c’est qu’une fois rassuré sur l’écosystème, les aides, l’accès au financement et tutti quanti, il ne vous reste plus qu’à vous offrir une pause sur la plage ou de vous faire dorer la pilule à la terrasse d’un café.

Quant à nous, nous avons enfin trouver notre appartement, comme quoi tout vient à point … Alors, je tiens à vous souhaiter un très Joyeux Noël et de très bonnes fêtes de fin d’année !

Feu d'artifice Cannes

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s