Sultan mon amour ! je t’aime, moi non plus.

Alors que Cannes résonne au son des « super cars », son altesse royale d’Arabie Saoudite vient de quitter, tambours battants, la croisette et ses alentours, pour des cieux plus cléments. Du coup, en marchant rue d’Antibes, je me demande simplement : « c’est quoi notre problème ?« 

tshirtSi il est vrai que l’argent ne fait pas le bonheur, il y contribue parfois grandement, et ce ne sont pas les commerçants français qui diront le contraire… Toujours est-il que voici une personnalité de sang royal, c’est là son moindre défaut, qui décide de venir passer ses quelques « modestes » jours de vacances dans notre belle et douce côte d’Azur en compagnie de pas moins de 1000 de ses compatriotes, et nous on lui pourri ses vacances pour un bout de plage et une femme CRS. Ben mazette !

Je peux vous dire que cet épisode n’est pas passé pour certains et notamment pour les chauffeurs privés qui ont failli en venir aux mains avec les forces de l’ordre en apprenant le départ de son altesse.

Mais reprenons la question :  » c’est quoi notre problème ? » En effet, reprenons l’état de la France : un chômage en hausse, des riches qui prennent leurs jambes à leur cou (si si, ma bonne-dame), un pouvoir d’achat qui baisse, des hommes politiques de moins en moins crédibles, bref la France va moyennement bien Madame la Marquise !

Et on a un homme représentant d’un pays riche, mais pas forcement très fréquentable pour les bigots et autres tartufes qui nous demandent de cacher ces millions qu’ils ne sauraient voir, qui pourraient par exemple financer des startups, faire vivre pendant quelques semaines des commerces au bord de l’étranglement, apporter de nouveaux contrats internationaux… Cet homme choisi, la France pour ses vacances alors que même nos ministres la fuient, et on lui fait un scandale parce qu’il souhaite privatiser un banc de sable, où 3 pèlerins vont se baigner, au nom du principe ! « Mais il ne nous reste que ça, mon bon monsieur, les principes !« 

En fait, c’est en substance la discussion que j’ai eue lorsque j’ai découvert la caverne d’Ali Babba des objets déco et design rue d’Antibes : Bathroom Graffiti . Pour terminer sur une note plus joyeuse et surtout moins  » café du commerce », je vous conseille donc d’aller faire un tour dans cet antre du design et de l’objet en tous genre, jusqu’au nain qui vous fait un doit d’honneur.Nain

Dans cet endroit, nous avons eu un accueil très chaleureux et agréable, malgré un dimanche d’ouverture.
Tout en flânant dans les rues de Cannes, je n’arrêtais pas de me demander pourquoi parfois sommes-nous aussi obtus ?
Pourquoi ne pas unir nos forces plutôt que de chercher la division ? Cannes me fait philosopher, l’air marin sans doute.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s